Villa de Leyva, la suite

Albaro, un autre des bénévoles de la bibliotheque associative, veut nous faire découvrir les alentours. C’est un grand marcheur et c’est parti pour une rando qui durera 4h30 ! Il connait enormément de choses sur le coin et tient un site sur Villa de Leyva et ses alentours. Nous nous rendons compte que c’est une figure emblématique d’ici, tous ceux qui le croise le salue. Il est connut de tout le monde. Depart : 7h30, nous le rejoignons sur la place du village. Nous grimpons sur l' »Alto de los Migueles », ou nous avons une vue a 360 degres.

P1040857

Arrives en haut nous nous arretons pour nous rafraichir (les petits magasins sont partout, meme en pleine montagne), ce jour la une dame de la ludotheque itinérant est venue faire de l’animation pour les enfants des environs. Nous redescendons ensuite au « Pozo de la vieja » pour nous tremper les pieds dans la riviere et profiter de la tranquilité des lieux.

P1040866

Nous allons ensuite manger chez Gonzalo et Cécilia et a la fin du repas nous decouvrons un petit jeu qui va revolutionner la vaisselle a la coloc. Mais nous n’en dirons pas plus !

P1040880

Notre projet ne tourne pas seulement autour de l’éco-construction mais aussi autour de l’éeco-tourisme. Nous nous intéressons donc a l’artisanat local qui fait venir les touristes a Villa de Leyva. Le coin regorge de savoirs-faire et nous passerons en tout un mois, a 15 km a la ronde, pour essayer de découvrir plus en profondeur ses richesses. Le lendemain de la ballade, nous nous rendons chez une amie de Laeticia, notre logeuse. Héléna est tisserande et nous décidons de suivre avec elle une courte formation de trois jours sur l’art de tisser la laine avec un métier a tisser.

P1050049

Ce sont trois jours de découvertes intéressantes d’un savoir-faire tres important pour l’économie locale. Le tissage étant une partie de l’histoire de La Ferté-Macé, nous nous y intéressons d’autant plus. Héléna utilise, la plupart du temps, de la laine naturelle et locale teintée ou non.

P1040900

Nous fabriquons avec elle deux « ruana », vetement typique de la Colombie.

P1050039On est contents !

P1050036

Prochain article dans une semaine… nous partons demain sur un chantier en pleine cambrousse, dans les montagnes de Raquira !

Publicités

Une réflexion sur “Villa de Leyva, la suite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s