La grande aventure

La semaine dernière, nous partons avec Rami pour une randonnée. Laetitia, une ancienne volontaire , nous l’avait conseille tout en nous mettant en garde sur l’aspect extrême de l’aventure , voire même a risque ! Nous partons également avec un touriste chinois , présent via l’agence de tourisme de Misael. Et donc, nous voila partis !

Nous commençons par descendre dans la jungle. Le touriste chinois qui nous accompagne commence déjà a nous faire sourire, il prend des photos de tout et pose pour qu’on le prenne lui aussi en photo. Nous nous enfonçons dans la jungle tout en suivant la rivière. La végétation est dense, on observe quelques petites cascades.

P1060771

Le chinois va plus vite que nous tous et Rami a du mal a lui faire comprendre qu’a certains endroits il vaut mieux rester derrière lui pour savoir ou aller et ne pas glisser. Plus nous avançons, plus la rivière devient un torrent et l’eau s’écoule avec force entre deux murs de pierre, hauts d’environ dix mètres.

P1060780

Le sentier longe ce canyon, autant dire que la, il ne faut pas glisser car nous tomberions de haut ! Arrivés en contre-bas, après avoir enfilé un maillot de bain et protégé nos affaires contre l’eau, nous longeons le mur de pierre en cherchant des bonnes prises.

P1060788

Le but étant de continuer a longer la rivière qui descend, nous nous engouffrons dans le canyon. Apres avoir franchit un passage délicat sans être trop rassurés nous arrivons dans un des premiers bassins naturels que nous avons a traverser. Matthieu nage avec son sac sur la tête, c’est un peu compliqué !

Nous arrivons alors au dilemme de la rando… ! Il faut descendre vers la petite plage paradisiaque que nous apercevons en bas. Soit en faisant le saut de l’ange : il y a dix mètres de hauteur. Soit en descendant une échelle qui est posée très près d’une cascade et qui mène dans un grotte, menant elle même a la plage. Matthieu est le seul a vouloir sauter. Et le temps que Rami, le chinois et Sylvia descendent, il a le temps de bien flipper ! On finit par arriver, parés pour voir Matthieu sauter. Il pulvérise ce jour la son record de saut, il est content !

P1060798

P1060799

Sylvia, elle se contente d’un plus petit saut…

P1060813

P1060816

Nous profitons du cadre magnifique pour faire une pause et nous restaurer un peu.

P1060819

P1060824

La suite de la rando est beaucoup plus calme, nous remontons par un autre chemin qui est plutôt facile. Tellement facile que … nous en perdons notre ami chinois qui va trop vite pour nous. S’étant trompé de chemin, il finit par faire demi-tour en se rendant compte que nous ne le suivons plus.

Nous nous rendons ensuite aux grottes de Jumandi proches de Archidona, un petit village a quelques kilomètres de Tena.

P1060835

Cette journée pleines de rires et de frayeurs nous a donné encore plus soif d’aventure, nous profitons du week-end suivant pour tester le sport typique du coin : le rafting !

Depuis une semaine, nous avons des nouvelles colocataires, une américaine et un chinoise venues faire, elles aussi, du volontariat a Uchuculin.

P1060883

Avec Lili et Tori nous partons donc pour une journée de rafting. Beaucoup de touristes passent d’ailleurs a Tena uniquement pour ça ! Le nom de la rivière que nous allons descendre est Jatunyaku, elle se jette dans le Napo ou nous arriverons a la fin du parcours. Nous nous retrouvons avec une trentaine d’américains qui viennent eux aussi faire la descente. Cela fait beaucoup de bateaux, des kayakistes nous suivent par sécurité. Pour les connaisseurs, ce que nous descendons est de niveau T3. Nous n’avions aucune idée de ce que cela représentait avant de partir… et maintenant nous savons !!!

P1060903

La première partie est la plus flippante… enfin surtout pour Sylvia et Lili parce-que Matthieu, lui, s’éclate ! Le bateau est vraiment secoué de tous bords, a certains moments il y a des grandes vagues de 2 ou 3 mètres, l’eau fait des remous a de multiples endroits. Matthieu et Tori finissent par passer par dessus bords dans les rapides après une vague un peu plus violente. Ils finissent tout de même par remonter, après avoir bu quelques tasses et non sans difficulté. Heureusement nous avons tous gilet de sauvetage et casque ! Nous n’avons malheureusement pas de photo de tout cela, notre appareil n’étant pas étanche ! Mais ce sont des souvenirs qui resteront gravés !

P1060907

P1060911

Nous accostons ensuite sur une île oú vit une communauté et nous mangeons sur place en nous remettant de nos émotions.

La seconde partie s’avère moins mouvementée, Sylvia préfère ! On s’adonne donc a quelques jeux et rigolades. Sylvia, qui n’était pas encore tombée a l’eau, finit par y être poussée par notre moniteur de rafting !

Nous accostons pour terminer au port Napo, trempés mais contents !

P1060913

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “La grande aventure

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s