Carnaval

Ici le carnaval se déroule sur plusieurs jours et nous avons eu la chance d’y participer !

Nous commençons par le défilé de Riobamba le samedi, accompagnés de Lili, Emilie et Tanguy ( d’autres volontaires ). Nous assistons à la parade : communautés, associations, villes et villages aux alentours se succèdent. Tous sont présents en habits traditionnels ou déguisés. Des fanfares, des sonos, des danses : la joie est au rendez-vous !

P1070824

P1070859

P1070837

La coutume du carnaval ici est aussi de faire n’importe quoi avec n’importe qui. En fait tout le monde est armé de carioca ( bombe à mousse colorée ou odorante ), de farine ou de peinture et peut s’attaquer à n’importe qui. On se retrouve vite pleins de mousse ! Surtout que Tanguy et Matthieu ne résiste pas longtemps avant d’acheter une carioca.

P1070870

P1070875

Nous mangeons ce jour là au marché où le plat typique est le cochon grillé. On se retrouve au milieu de toutes les échoppes qui vendent la même chose et toutes les dames nous interpelle en même temps pour qu’on achète chez elles. On finit par choisir et on déguste notre repas sur un bout de table car c’est bondé : c’est super bon !

P1070877

Le lendemain, c’est le carnaval de Calpi. Ce sont les communautés alentours qui sont venues pour défiler dans le village. Là aussi c’est haut en couleur et musical !

P1070886

Imagen 134Nous nous joignons à la communauté de Palacio Real que nous connaissons bien puisque nous travaillons avec eux sur le chantier. Nous défilons avec eux, certains nous donne des instruments et nous dansons en faisant le tour du village. On se fait là encore bombarder de mousse et on a ensuite le droit à la peinture un peu partout (visage, cheveux et même sur les dents pour Matthieu !).

P1070922

P1070927

P1070930

Pendant le défilé, les gens passent dans les rangs et distribuent des verres de bierre, d’aguardiente (alcool fort local), rhum ou chicha (boisson fermentée typique). Certains défilent avec des coqs accrochés la tête en bas sur un baton, nous ne verrons que plus tard à quoi ils serviront ! Surprise…!

Imagen 063

A la fin du défilé, nous assistons au concours de chant des différentes communautés avec toujours la même chanson du carnaval. A gagner : une cuisinière à gaz, un mouton et un alpaga !

P1070948

Troisième jour de carnaval, San Francisco de Cunuguachay commence tôt les festivités. Nous assistons au défilé du haut de la maison où nous logeons.

P1070972

P1070967

L’après-midi, nous partons pour San Vicente croyant aller voir une corrida. Finalement ce n’est pas ce jour là. Nous voyons à la place des taureaux, une famille fêtant le carnaval sur la place du village. A peine arrivés, ils nous invitent à festoyer avec eux. Cette fois-ci, nous avons le droit à un bombardement encore plus fort que la veille : carioca, farine, confettis, peinture, et oeufs de caille sur la tête ! On se souviendra longtemps de cet accueil !

Ecuador 2015 036

Ecuador 2015 072

Le quatrième jour du carnaval est un peu plus calme mais nous assistons à une tradition un peu particulière… Un coq vivant est accroché en hauteur, l’idée est de réussir à l’attraper comme le pompom dans un manège : un homme le fait monter ou descendre quand quelqu’un essaie de l’attraper. Celui ou celle qui réussit gagne le coq ! Vous l’avez compris, il s’agit des coqs qui ont défilé pendant la parade du carnaval.

P1070987

Les femmes passent en premier, puis les enfants, puis les hommes. Même nous, nous y avons le droit ! Un des coqs mis en jeu a eu moins de chance, une jeune fille très motivée lui a arraché la tête, laissant le sang s’écouler du corps encore pendu ! La mort prématurée de ce coq n’est finalement pas triste : ils seront mangés le soir même.

P1070999

P1080002

Nous n’avons pas réussit à attraper un coq car face à Pierrick, le prêtre de la communauté, nous n’avions aucune chance ! Et d’ailleurs tant mieux car nous n’avons pas la place dans notre sac à dos…

P1080014

Pour clôre cet intense carnaval, un groupe de joyeux musiciens vient chanter dans la maison où nous logeons. Une autre des traditions du carnaval ici est de créer un petit groupe de musique et de venir dans chaque maison chanter la même chanson, celle du carnaval et tout ça dans le but de …. se faire offrir à boire !

P1080035

C’est donc dans la joie et la convivialité que nous terminons cette fête du carnaval si chère aux équatoriens !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s