La côte des Caraïbes

Nous voici de retour en Colombie et nous ne voulions pas partir avant d’avoir découvert le nord et ses plages paradisiaques… Nous sommes sur la côte des Caraïbes ! Chaleur suffocante, petit jus frais, eau et glaces à vendre à tous les coins de rue, vie chère  et une multitude de gringos qui ne savent pas dire un mot d’espagnol … Les dernieres semaines de notre voyage riment avec vacances !

Nous commençons par la ville de Carthagène ( Cartagena de Indias ) qui est riche en Histoire. Elle a été fondée en 1533, le petit village prospéra rapidement grâce à la découverte de nombreux trésors dans la région, laissés dans le pays par d’anciennes civilisations indigènes. Les premières expéditions ramènent un porc-epic en or massif de 60 kg et 8 canards en or de 1,3 kg chacun. Autant vous dire qu’après ces découvertes les espagnols ne vont pas s’arrêter là. La colonisation va se poursuivre au rythme de toutes ces découvertes et Carthagène deviendra le principal port du pillage de l’or. Les Conquistadors mirent en place un réseau de mules et d’esclaves pour transporter vers les côtes les butins d’or et d’émeraudes. Il leur fallut des mois pour rejoindre les navires de Carthagène depuis les terres reculées des massifs montagneux.

P1080446

Un autre facteur permit à la ville de se développer facilement, c’est le commerce des esclaves. La ville faisait partie avec Veracruz, au Mexique, des ports de transit des esclaves venant d’Afrique pour le nouveau monde. Toutes ces activités commerciales ont permis aux notables locaux d’amasser d’énormes fortunes et de construire de superbes résidences qui sont aujourd’hui toujours debout.

P1080444Au bout de quelques années Carthagène atteignit un tel niveau de prospérité qu’elle attira toutes les convoitises : que ce soit des autres pouvoirs coloniaux (France et Angleterre) mais aussi celles des pirates. En 1543 un pirate français au nom de Robert Boal lança une attaque réussie sur la ville s’emparant de 310 kg d’or. C’est le début d’une longue série.

Carthagène est très souvent attaquée et l’une des célèbres batailles a retenir est celle ou les britanniques se présentent devant la ville avec 186 navires. Le célèbre amiral Blas de Lezo est chargé de défendre la ville et même si il est considéré ici comme un vieux loup de mer (car il est borgne, manchot et a une jambe de bois) il ne fera pas le poids avec ses six bateaux pour se défendre.

P1080459

Après cette bataille, les espagnols décident d’entourer Carthagène de remparts et agrandissent de façon considérable le fort principal.

P1080480

P1080504

Carthagène obtient sa liberté définitive en 1821 grâce à Simon Bolivar et aux carthagénois. Le mouvement d’insurection pour l’indépendance du pays débuta ici même en 1819, c’est pour cela que Carthagène est définie comme la mère de l’indépendance dans le pays.

Aujourd’hui, la ville est toujours aussi prospère et ce grâce au tourisme. Des immenses tours barrent l’horizon, ce sont des hôtels et des appartements qui vu le nombre laissent à douter qu’ils soient tous occupés. A notre avis, l’argent utilisé pour ces constructions ne vient pas que du tourisme…

P1080543

Quitte à passer 4 jours dans cette ville démesurée, nous décidons de faire une journée de bateau pour connaître les fameuses plages de sable blanc sous les cocotiers ! C’est l’occasion pour nous de croiser plusieurs animaux : dauphins, pélicans, …P1080456

P1080613Nous passons une belle journée de croisière et de baignades.

P1080669

P1080661

P1080688

P1080630

Après toutes ces belles photos, pour ne rien gâcher, nous ne dirons pas que Matthieu a eu le mal de mer…

Nous prenons goût à la côte mais préférons les petits villages aux grandes villes, nous nous rendons donc à Palomino à 300 km plus à l’est. Une semaine de détente nous attend dans ce petit village : nuits en hamac, coucher et réveil au bruit des vagues, petits déj sur la plage,… Les baignades se font rares car la mer est dangereuse avec ses vagues de 1m de haut, c’est plutôt une plage de surfeurs. Nous ne surfons pas mais nous y sommes bien !

P1080787

P1080829

P1080840

Notre dernière découverte est le parc naturel de Tayrona : une très belle rando parmi les animaux et arbres gigantesques…

P1080884

P1080895

P1080915

P1080942Et là encore des plages de sable blanc et une eau transparente et turquoise !

P1080927

P1080936

On éspère que vous n’en avez pas assez des photos de la mer, nous on se ressource en attendant le retour qui est déjà dans deux semaines !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s